Catherine Giguère

Une fille qui aime bouger!
Dès l’âge de 4 ans, Catherine s'est adonné au sport: patinage artistique, gymnastique, natation et soccer; mais c’est en danse qu'elle a décidé de se perfectionner.
Élève en jazz à l’École de Danse de Boucherville depuis l’âge de 7 ans, Catherine accepte en 1994 l'offre de la directrice de l’époque, Hélène Maltais, de parfaire sa formation en danse avec des cours de ballet. Elle a obtenu une bourse de l’École. Ironie du sort, elle tombe amoureuse de la discipline et décide à 12 ans (1996) d’entrer dans la Troupe de ballet classique. C'est cette troupe qui est devenue avec les années, le groupe élite Troupe Symbiose. Catherine en a fait partie jusqu’en 2002. Au sein de ce groupe, elle se souvient y avoir vécu des expériences marquantes : plusieurs compétitions dont celle de Trois-Rivières, des spectacles bénéfices, les défilés de la St-Jean, de l’Halloween et du Père Noël à Montréal. Catherine a aussi eu la chance de danser avec des chorégraphes professionnels tel que David Pressault et Massimo Agostinelli.

Les expériences et les formations variées se multiplient
En 1997, Catherine a dansé un troisième rôle pour la production Jenufa de Janacek présenté par l’Opéra de Montréal à la Salle Wilfrid-Pelletier.
Elle choisit le cégep Édouard-Montpetit pour faire ses études collégiales à cause de ses comédies musicales. Elle y fait la connaissance de Manon Sylvestre, ex-enseignante à l’École de Danse de Boucherville, qui fut la chorégraphe d'Aïda et de Retour à Broadway.
De 2003 à 2006, Catherine a complété un baccalauréat en interprétation en danse contemporaine à l’Université du Québec à Montréal. Au cours de cette formation, elle a dansé pour de grands chorégraphes tel qu’Hélène Blackburn et Avi Keiser.
Grande amoureuse de la scène, elle a suivi une formation professionnelle en 2008-2009 en maquillage artistique, ce qui l'a amené à maquiller les danseurs pour la production Les pêcheurs de perles de l’Opéra de Montréal.
Elle a également suivi plusieurs formations en théâtre dans le cadre de cours et de formation parascolaire.
Catherine a aussi été chorégraphe invitée aux Ateliers Julie Beauregard inc. et a enseigné en parascolaire au cégep Marie-Victorin.

Parallèlement à la danse, Catherine travaille depuis maintenant 10 ans dans le domaine du loisir. De monitrice de camps de jour à chef d’équipe, elle est maintenant coordonnatrice de la Programmation Estivale de Boucherville et travaille sur divers événements jeunesse organisés par la Ville de Boucherville.

Son passage à l'École de Danse de Boucherville
Pendant quelques années, Catherine fut l'assistante de Manon Fréchette, professeure de funky de l'époque. Elle enseigne le jazz et le funky à l'École de Danse depuis 2001, et depuis 2007, elle est le professeur de moderne.
Catherine a décidé de revenir en 2009-2010 dans la Troupe Symbiose parce qu’avec tout ce qu'elle a entrepris parallèlement à la danse, elle ne trouvait pas le temps de s’entraîner. Danser lui manquait trop et elle dit qu'elle ne s'en lassera jamais: "Lorsque je danse, je me sens en vie et je respire mieux!"
Mais pour mener à bien ses projets personnels, elle doit abandonner l'enseignement à l'École de Danse de Boucherville en mai 2011. Bonne chance Catherine et merci pour tout!